Actualités

Partager

Feu vert de l’Autorité française de la concurrence pour le rachat de Hivory par Cellnex

Barcelone / Paris, le 25 octobre 2021 – Cellnex a appris ce jour que l’Autorité de la Concurrence française a approuvé l’acquisition de Hivory auprès d’Altice France et Starlight Holdco. L’acquisition sera finalisée dans les prochains jours.

Hivory gère 10 500 sites utilisés en majorité par l’opérateur français de téléphonie mobile SFR. L’accord implique pour Cellnex un investissement de 5,2 milliards d’euros, assorti d’un programme sur huit ans d’environ 900 millions supplémentaires destinés au déploiement, entre autres projets, d’un maximum de 2 500 nouveaux sites.

L’autorisation accordée par l’Autorité française de la concurrence implique la cession, par Cellnex, d’environ 3 200 antennes relais urbaines.

À cette fin, Cellnex travaille sur de nouvelles opportunités pour réinvestir le produit de cette cession et continuer à développer ses activités, tout en veillant au bon respect des attendus en matière de résultats financiers de la société sur une base consolidée.

Comme l’avait souligné le Directeur général de Cellnex Tobias Martinez en annonçant l’accord en février dernier, « le rachat de Hivory montre le bien-fondé du modèle des opérateurs neutres et indépendants d’infrastructures télécom. Avec l’acquisition d’Hivory, nous travaillerons en France avec trois des grands opérateurs de téléphonie mobile, favorisant ainsi le partage d’infrastructures, libérant des ressources financières pour ces opérateurs, encourageant les initiatives de rationalisation des sites existants et accélérant le déploiement de nouveaux sites, ce qui contribuera d’une part à l’extension efficace et fluide de la 5G dans le pays et, d’autre part, à l’atteinte d’un objectif commun aux acteurs du secteur, à savoir l’élimination des zones blanches. »


À propos de Cellnex

Le déploiement réussi d’une connectivité nouvelle génération est essentielle pour favoriser l’innovation technologique et accélérer une croissance économique plus inclusive. Cellnex Telecom est l’opérateur indépendant d’infrastructures de télécommunications sans fil qui donne accès au réseau d’infrastructures de télécommunications partagé le plus important en Europe, réduisant de fait les barrières à l’entrée pour de nouveaux acteurs et offrant les services jusque dans les zones les plus reculées.

Cellnex gère un portefeuille de plus de 130 000 sites – incluant les mises en exploitation prévues d’ici 2030 – en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas, en France, en Suisse, au Royaume-Uni, en Irlande, au Portugal, en Autriche, au Danemark, en Suède et en Pologne. Les métiers de Cellnex s’articulent autour de quatre activités majeures : les services d’infrastructures de télécommunications ; les réseaux de diffusion audiovisuelle ; les services aux réseaux privés de sécurité et de secours et les solutions pour la gestion intelligente d’infrastructures et de services urbains (les Smart cities et l’Internet des objets (IoT)).

La société est cotée sur le marché continu de la bourse espagnole et fait partie des prestigieux indices IBEX35, EuroStoxx 100. Elle fait également partie des indices de développement durable comme CDP (Carbon Disclosure Project), Sustainalytics, FTSE4Good, MSCI et « Standard Ethics ». Les actionnaires de reference de Cellnex sont GIC, Edizione, Canada Pension Plan, CriteriaCaixa, Wellington Management Group, Capital Group, Blackrock, Fidelity et Norges Bank.

Créée en juillet 2016, Cellnex France, filiale de Cellnex Telecom, est un acteur majeur des télécommunications en France. Issu d’un premier accord d’achat de sites de télécommunications appartenant à Bouygues Telecom, le groupe n’a eu de cesse de se développer depuis. Cellnex France et ses filiales – On Tower France, Towerlink France, Springbok Mobility et nexLoop – est aujourd’hui le premier opérateur indépendant d’infrastructures de télécommunications sans fil en France.

Pour en savoir plus : https://www.cellnextelecom.fr